Ouragan Beryl : renforcement de l’activation du Centre d’opérations d’urgence national

Ouragan Beryl : renforcement de l’activation du Centre d’opérations d’urgence national

Port-au-Prince, le 3 juillet 2024.- Le directeur technique du Centre d’opérations d’urgence national (COU national), Emmanuel Pierre, a étendu l’activation du COU national à l’aire des opérations pour appuyer les structures départementales en train de coordonner l’évaluation et la réponse après le passage de l’ouragan Beryl, au large de la côte Sud d’Haïti.

Jusque-là et conformément aux procédures, la direction générale de la Protection civile (DGPC) avait procédé à l’activation des aires de coordination, de planification et d’information du public, tout en maintenant un contact régulier avec le Gouvernement et les membres du Secrétariat permanent de gestion des risques de désastre, qui ont rejoint le COU national ce mercredi.

La première rencontre d’activation s’est déroulée en présence de plusieurs officiels, dont le Premier ministre a. i., également ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Carlos Hercule ; du ministre de la Santé publique et de la Population, Georges fils Brignole ; du directeur général de la DGPC, Emmanuel Pierre, et de son homologue de la Police nationale d’Haïti, Normil Rameau.

Avec l’activation renforcée du COU national, la DGPC et les secteurs, représentés en temps normal au sein du Secrétariat permanent de gestion des risques de désastre, de concert avec les partenaires nationaux et internationaux, vont appuyer davantage les COU départementaux activés et les autres structures engagées dans la réponse à l’ouragan Beryl.

Le passage de l’ouragan majeur Beryl au large de la côte Sud d’Haïti, mardi soir et ce mercredi matin, a provoqué des dégâts mineurs sur le logement. Des inondations côtières ont été rapportées dans plusieurs communes, notamment dans le Sud-Est où les eaux ont progressé jusqu’à 100 mètres par endroits à l’intérieur des terres. Aux Cayemites, des sauveteurs, dépêchés par la mairie, ont secouru les occupants d’un petit bateau en détresse, en provenance de Port-au-Prince.
Des dégâts ont été enregistrés dans le secteur agricole à Grand Boucan et dans le Sud où les évaluations se poursuivent.

Le COU national appelle la population à continuer à appliquer les consignes des autorités. Il rappelle que la vigilance orange est maintenue, ce mercredi pour le Sud du pays et la vigilance jaune pour les départements des Nippes et de l’Ouest. Les opérations de cabotage sont interdites jusqu’à mercredi soir, en raison des conditions de mer dangereuse sur la zone côtière du Sud.

-Fin-

Aucun commentaire trouvé.

Personne n'a encore laissé de commentaire pour cet article !

<